Arnault JL Photo - Le blog.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 24 mars 2013

Article en préparation : test du Canon EF TS-E 45mm f/2.8

En préparation :

Canon EF TS-E 45mm f/2.8

le test d'un remarquable objectif : le Canon EF TS-E 45mm f/2.8

Un outil extraordinaire.

Comme la rédaction sera longue, en attendant, n'hésitez pas si vous avez une question avant achat, ou un retour d’expérience avec ce beau bébé :

http://arnaultjl-photo.com/contact/contact.php#Saisies

A bientôt !

lundi 21 mai 2012

La plaquette de l'ouvrage de la Ferté est disponible !

Bonjour @ tous,

Et voila, c'est fait, la plaquette de la Ferté est disponible :

ferta-10.jpg

Petite contribution de ma part sur une petite dizaine de vues actuelles, pour un ensemble de haute volée. 40 pages, papier de bonne qualité, Infographie au top, photos d'époque inédites... bref, à posséder par tout passionné du sujet.

Le tout pour un tarif modique ( 9€), qui aidera l'équipe du site à entretenir et préserver ce lieu de mémoire.

Le site web : http://www.ouvragelaferte.fr

samedi 31 décembre 2011

Article en préparation : Test du Canon EF 28mm F/2.8

Bien que je n'attendais pas grand chose de lui en cette fin d'année (je veux parler, bien entendu, du Père-Noël), et bien, quelle n'a pas été mon agréable surprise de découvrir la présence, au pied du sapin, d'un objectif qui depuis longtemps, me faisait envie.

Ce n'est pas le plus récent, car, depuis la disparition d'une autre référence, c'est une des plus ancienne référence d’objectifs Canon en monture EF, apparu en même temps que cette dernière (1987) et toujours au catalogue sous une forme inchangée.

Pas non plus le plus cher, vu qu'il est le moins coûteux de la gamme, si l'on excepte le "supercheap built" (et de qualité optique strictement inverse ! ) 50mm F/1.8 II. Bien que cela ne se fasse pas, les auteurs de ce présent ont du fournir la facture pour la garantie et "déclaration". 189 € auprès de l'excellente boutique Fototrade sur place directement au comptoir. ( http://www.fototrade.com )

Les utilisateurs de reflex Canon l'auront reconnu : il s'agit bien entendu du 28mm F/2.8 !

28mm 001

Pourquoi cet objectif me faisait t'il envie, alors que j'ai le bonheur d'être bien pourvu en optiques de qualité ? Et bien, tout simplement pour ses faibles dimensions, sa légèreté (185 grammes) et le fait qu'il devienne un sympathique 44mm F/2.8 une fois recadré sur un capteur APS-C. Et qu'il se marie idéalement avec un appareil de taille compacte, à l'image des séries "xxxD" de la marque.

Last but not least : le tarif franchement agréable ( à plus forte raison s'il est offert comme dans mon cas ... )

28mm 002

Il sera employé en l’occurrence sur un EOS 450D, afin de bénéficier a la fois d'un vrai reflex, et d'une discrétion appréciable. Paradoxalement, bien qu'il soit compatible, je ne pense pas l'employer sur mes "24x36". A moins que, hô mirâcle ? ces appareils "hybrides" et autres "vidéo reflex" qui, je l'avoue me laissent un peu indifférent, prennent un peu moins de bande passante médiatique en 2012, et qu'un innovant "24x36 dans un boitier reflex amateur bien construit et simple" arrive (improbablement ...) un jour.

S'ensuivra un test complet (y compris sur 24x36) que je publierais quand j'aurais plus manipulé l'objectif en question, je manque bien entendu à ce stade de recul, ne l'ayant eu que trop récemment.

Toutefois, en attendant, le laisse ce billet sur le blog, Afin de communiquer avec d'éventuels intéressés par ce caillou "poids plume".

Et échanger mes premières impressions :


  • Coté encombrement :

Il rappelle le 50mm F/1.8 II "touplastoc", mais en beaucoup plus "dense" et incommensurablement mieux construit, les deux n'ont rien de comparable de ce côté-ci.

28mm 003

  • Mise au point / autofocus :

Pas de débrayage permanent du point, mais une bague de MAP, certes un peu fine, mais agréable et précise. Elle tourne folle quand l'autofocus est enclenché. On notera la présence, appréciable, d'une échelle assez détaillée : bien vu !

IMG_3925.JPG

L'AF est réputé bruyant en revanche. Et bien, je ne dirais pas "bruyant" au sens strict "volume". Incomparable notamment à la sonorité tonitruante d'un vieux 28-200mm de mes connaissances ;-).

En fait, s'il fait bien du "bruit", ce n'est pas par le volume qu'il se démarque, mais par le fait que le bruit du moteur de mise au point est le plus cocasse (limite grotesque) que j'ai ouï à ce jour ! Une sorte de "zouiiiii" qui à valu une franche rigolade à l'assistance présente lors de la première mise au point juste après le déballage. Et comme le moteur dispose de plusieurs vitesses, ce "zouiii" se décline sur plusieurs notes assez variées. A mon avis, les moustiques ne vont pas aimer ...

Vu les distances requises pour l'infini, on peut agréablement bosser en hyperfocale. Car ce n'est pas un "transformé en presque 50 mm" sur un APS-C, mais bel et bien un 28 mm recadré. Par la même, l'AF est semble t'il précis, y compris sur mon parfois ... hum ..."facétieux" EOS 450D.

  • Piqué :

(nota : Tout ce qui suis ne vaut que sur APS-C, ne l'ayant pas testé sur un 24x36 encore)

Joli bon a très bon ! En gros, sur les quelques shoots de tests rapidement faits, y compris par temps couvert, a pleine ouverture, etc ... très stable et constant. Ce n'est pas le plus méchant "rasoir" que j'ai employé, mais il on est immédiatement en confiance, et ce, dès la pleine ouverture. Je dirais : homogène.

  • Aberrations chromatiques :

Assez présentes sans crier non plus au loup à F/2.8 sur la majorité des sujets standard, et faciles à corriger logiciellement en RAW. Sur des surfaces brillantes (chromage par exemple) ça commence a être franchement visible et nécessite une vigoureuse correction logicielle après coup. A mon avis, LE défaut majeur de cet objectif...

  • Vignetage :

A pleine ouverture, il est visible, mais limité et sommes toutes soit agréable si on souhaite le laisser, soit corrigeable en deux coup de cuiller à pot par le boitier si équipé de la fonction idoine, soit logiciellement. Fermé un ou deux crans, pouf ! disparu.

  • Distorsion :

Ce point, forcément sujet à préoccupation sur un 28mm, semble - sur APS-C- extrêmement bien géré. A confirmer.

  • Bokeh :

Remettons en une couche : le monter sur un APS-C n'en fera pas ipso facto un strict 50mm. Cela reste un 28mm re-cadré "proche d'un 50mm", avec un comportement donc .. de 28mm, avec une zone de netteté à l'infini peu éloignée, CQFD.

A pleine ouverture, et en fonction de la distance -proche de préférence- du sujet il est bien évidemment sans reproches... En revanche, les 5 lamelles de diaph' laissent présager des motifs d'arrière plan pentagonaux à souhaits en cas de sources lumineuses en arrière plan.


Voilà, c'est du vite fait, et vraiment "premières impressions". Pour l'usage auquel je le destine, à savoir "ambiance, hautes sensibilité, pleine ouverture, et mi couleur, mi noir et blanc", le feeling est très bon à ce stade.

Rendez vous dans quelques jours, ou une paire de semaines, à mesure que l'outil est employé en situations variées, pour un test plus complet :-)

En attendant, les commentaires sont là pour en discuter.

Bonne fin d'année et meilleurs voeux !

Arnault.

Liens externes :

  1. Infos sur le site constructeur (Fr)
  2. Infos sur sa sortie en 1987(Eng)

samedi 27 août 2011

Les abris de la Ligne Maginot disponible.

Une sympathique (petite) collaboration de ma part avec l'Auteur de cet ouvrage :

bv000004_1_.jpg

Du petit abri de campagne en tôles cintrées aux géants de la CORF, en passant par les postes de commandement Section Technique du Génie ou les abris souterrains construits par la main d'œuvre militaire, ce livret présente thématiquement l'ensemble des abris construits dans les années 1930.

Que vous pouvez vous procurer ici :

www.lesgardiensdurhin.fr

IMG_5101.JPG IMG_9632.JPG

Ce fut un plaisir quand l'auteur à fait appel a mes travaux et services pour certaines des photos d'illustrations qui manquaient à son stock.




Il est interessant de savoir également que le cout, modique, est une bonne action, car verra ses bénéfices reversé a de l'associatifs comme par exemple la restauration de l'abri de l'ancienne redoute de Drusenheim.

Bonne lecture !