Arnault JL Photo - Le blog.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 6 octobre 2011

Canon EOS 450D, contournons les limites du "Live View" dans certains cas précis...

J'ai acquis récemment en occasion un boitier "passe partout" : un Canon EOS 450D. Un chouette petit appareil, très abouti.

450D

Passons rapidement sur la découverte de très mauvaises surprises, ayant eu affaire a un vendeur fort peu délicat, qui à juste omis de me préciser que son appareil avait été par le passé baptisé au Wiskhy-Soda... Heureusement, un petit démontage / remontage de l'appareil a permis de remettre ceci d'aplomb !

Une fois ceci fait, les test parlent : C'est un vrai petit bijou à mon avis, bien moins frustre que ses prédécesseurs sur le plan agrément et fonctions, et s'apparente (pour mon usage et besoins) comme LE boitier que j'attendais en complément quotidien. Léger, discret, qualitatif, sans overdose de pixels, sans trop de fonctions gadget, un viseur sympa pour sa catégorie, mesure spot, ... bref !

Le but toutefois de ce billet n'est pas de dire que les vendeurs sont méchants, que je suis satisfait de l'appareil, ou autre blabla, mais plutôt d'un souci que j'ai rencontré, bien pénalisant, mais heureusement contournable : il s'agit du "live view".

J'ai lu ça et là que ce dernier était en évolution par rapport a celui de son ainé 40D dont je dispose également. En effet, hormis la mise au point manuelle, il embarque un autofocus a la mode "compacts" ne nécessitant pas de retour de miroir pour faire la mise au point. Testé, c'est tellement lympathique que cette fonction ne présente a mon avis strictement aucun interêt...

Et je puis même dire que hormis cela, quitte a ne pas être "politiquement correct", que le mode "live view" est en très nette régression par rapport a celui du 40D !

Par ailleurs, il est, chose saugrenue, impossible d'employer, de prime abord, le live view en mode manuel et avec des flashs de studio ! Pratique pour les natures mortes sur pied qui sont l'usage de prédilection de ce mode, dixit la notice page 95...

En effet, on ne peut débrayer la simulation d'exposition, et les flashs "autres que Canon" ne seront pas déclenchés, et donc les transmetteurs de flash de studio ...

J'ai réussi à contourner ces limitations toutefois par le biais de quelques méthodes assez simples, que j'expose ici en espèrant qu'elles pourrons être utiles à d'autres personnes dans la même situation.

Evidemment, si vous trouvez ou avez trouvé la fonction miracle ou avez une méthode plus commode, je suis preneur !

@ Bientôt.

Pour accéder a l'article, cliquez ici.


*******************************************************************

PS : un 450D "a poil" en cours de "mécanique de brousse", suite a un début de coma ethylique au whisky-soda, ça ressemble a ça ... ;-)

IMG_7539.JPG

mardi 30 août 2011

Canon Digital Photo Professional : Modifier / activer le lien "Envoyer vers Photoshop"


dpp_icon.gif

Il peut-être très agréable pour les utilisateurs très occasionnels, dont je fais partie, d'un logiciel de retouches, d'utiliser Digital Photo Pro en "développeur" puis d'envoyer le résultat final ponctuellement vers donc le fameux logiciel de retouches.

Canon Digital Photo Professional permet d'effectuer rapidement cette opération via la commande située dans le menu déroulant "Outils > Transférer vers Photoshop" , ou simplement le raccourci clavier adéquat ("ALT + P" sur PC).

Malheureusement, seul Photoshop "pro" est reconnu. "Eléments" ne l'est pas, par exemple. Et par la même tout autre logiciel (PSP, GIMP ...)

Or, la "technique" de Digital Photo Professional est de développer votre fichier RAW, de le convertir en fichier Tiff temporaire, puis de l'ouvrir avec Photoshop.

Il est bien évident qu'a défaut de "photoshop pro et cher", on peut effectuer cette manipulation "a la main", a savoir convertir son image, l'enregistrer, puis l'ouvrir dans son logiciel de retouche favori.

Mais ne peux t'on pas affecter cette fonction au menu (hélas grisé si Photoshop "Pro" n'est pas installé) "transférer vers Photoshop" et nous éviter une série fastidieuse de clics et re-clics et re-reclics (et re-re-re ...) ?

Et bien c'est possible ! grâce au travail d'investigation poussé de l'auteur de ce site web et de l'astuce qu'ils nous fournit. Le fameux menu deviens alors actif, et votre image sera "expedié" vers le logiciel de votre choix.

Testé sur DPP 3.10 et Photoshop Elements 8, ça roule nickel sur ma bécane.

Article : le transmetteur de flash Canon ST-E2

Un article qui a pour trait le transmetteur de flash Canon ST-E2

ST-E2

C'est un outil que j'emploie depuis quelques années, et peu d'infos en Français sont disponibles a ce jour a son sujet.

Pratique, efficace et simple, sa seule limite globale est sa portée, de par la nature de son signal (proche de l'infrarouge) par rapport aux systèmes "par ondes", Mais cette portée soit toutefois plus importante que ce qu'il n'y paraît, et il ignore superbement tout parasitage, que j'ai pu rencontrer avec de décevants système "low cost" a la fiabilité et pertinence de transmission trop aléatoires.

La suite de l'article ici

dimanche 28 août 2011

Canon : 430 ou 580 EX II, quel flash choisir ?

IMG_3798.JPG

Un article qui je l'espère aidera le futur acquéreur d'un flash Canon a y voir plus clair (la moindre des choses pour un flash, n'est-ce pas ? ;-) )

En effet, les différences entre les deux modèles n'est pas toujours évidente a cerner. Pour utiliser les deux modèles (et également des unités plus anciennes) je suis convaincu que le 430 n'est pas un "sous-580" que l'on choisis par dépit, faute de pouvoir s'offrir "le plus gros". A la rigueur que le 580 est un "super 430" et qu'il s'agit de modèles ayant chacun leur place dans la gamme et leurs client final.



Pour lire l'article, c'est par ici...

samedi 27 août 2011

Les abris de la Ligne Maginot disponible.

Une sympathique (petite) collaboration de ma part avec l'Auteur de cet ouvrage :

bv000004_1_.jpg

Du petit abri de campagne en tôles cintrées aux géants de la CORF, en passant par les postes de commandement Section Technique du Génie ou les abris souterrains construits par la main d'œuvre militaire, ce livret présente thématiquement l'ensemble des abris construits dans les années 1930.

Que vous pouvez vous procurer ici :

www.lesgardiensdurhin.fr

IMG_5101.JPG IMG_9632.JPG

Ce fut un plaisir quand l'auteur à fait appel a mes travaux et services pour certaines des photos d'illustrations qui manquaient à son stock.




Il est interessant de savoir également que le cout, modique, est une bonne action, car verra ses bénéfices reversé a de l'associatifs comme par exemple la restauration de l'abri de l'ancienne redoute de Drusenheim.

Bonne lecture !

dimanche 21 août 2011

Une autre vision du sujet

Voici un site que je vous recommande d'aller voir. C'est un travail que j'apprécie particulièrement.

http://www.explorerviews.de

explorerview.jpg

Il dispose d'une galerie dédiée a la ligne Maginot qui nous offre une vision onirique et personnelle, ambiances vaporeuses, de lieux que je connais bien. Ce qui me fais doublement apprécier ce travail !

Il serait dommage toutefois de se limiter a cette unique section "Maginot", les autres valent le détour !

samedi 20 août 2011

Nouveau blog

Bienvenue sur ce nouveau blog.

J'ai constaté lors de l'examen des statistiques au site http://www.arnaultjl-photo.com que, sans surprise au demeurant, la majorité des accès se faisaient par le biais d'une recherche préalable sur un moteur de recherches.

Actuellement, c'est incontestablement la partie "flashs Canon" qui attire le plus de visites, avec des syntaxe de recherche parfois très poussées.

Si poussées que je suis assez surpris qu'il ne puisse rester de questions en suspend. Or, malgré le lien "contact" que j'essaie de mettre en bas de chaques pages, j'ai l'impression que ce système rebute certains visiteurs.

Aussi, j'espère que ces derniers trouveront ici une alternative qui leur sera peut-être plus agréable ;-)

N'hésitez pas !

page 2 de 2 -